semaine 139

Rivemont est le gestionnaire de portefeuille responsable des décisions d’investissement pour le Fonds Rivemont crypto.

Non, vous n’avez pas la berlue. Cette communication vous est bien envoyée ce jeudi plutôt que le traditionnel vendredi. L’auteur de ces lignes n’étant pas disponible pour vous les partager lors de la journée habituelle, nous préférons vous partager notre mise à jour de l’industrie dès aujourd’hui.

Le prix du bitcoin passe d’un côté comme de l’autre de la barre des 11 500 $ au moment de publier ces lignes, soit une baisse d’environ 2.2% depuis vendredi dernier. Or, le contexte global de la semaine rend ce recul pratiquement positif à nos yeux. La raison? Le gros test baissier pour le bitcoin a eu lieu mardi sur les marchés, en parallèle à une forte correction du prix de l’or. La corrélation était évidente, les deux actifs refuges étant liquidés en parallèle sur leur marché respectif.

Une divergence en faveur du bitcoin s’est vite illustrée. En effet, si l’or a perdu l’important cap des 2 000 $ l’oz et peine à rebondir de manière convaincante, le bitcoin est quant à lui demeuré dans son canal actuel, enregistrant ultimement une baisse beaucoup moins significative que son comparatif. Bref, dans le type d’actif, le bitcoin s’en sort mieux, ce qui donne des munitions pour une consolidation au niveau actuel avant la poursuite du marché haussier.

Parlant du bitcoin comme valeur refuge, soulignons que l’entreprise publique MicroStrategy (MSTR) a cette semaine annoncé faire de l’actif crypto sa réserve trésorière primaire. Cette dernière a en effet procédé à l’achat de 21 454 BTC, soit l’équivalent de 250M$USD.

Le communiqué est limpide sur la valeur perçue par l’entreprise : «Notre investissement en bitcoin s’inscrit dans le cadre de notre nouvelle stratégie d’allocation de capital, qui vise à maximiser la valeur à long terme pour nos actionnaires », a déclaré Michael J. Saylor, PDG de MicroStrategy Incorporated. «Cet investissement reflète notre conviction que le bitcoin, en tant que monnaie cryptographique la plus largement adoptée dans le monde, est une réserve de valeur fiable et un actif d’investissement attrayant avec un potentiel d’appréciation à long terme plus important que la détention de liquidités. Depuis sa création il y a plus de dix ans, le bitcoin est devenu un ajout important au système financier mondial, avec des caractéristiques utiles à la fois pour les particuliers et les institutions. MicroStrategy a reconnu que le bitcoin est un actif d’investissement légitime qui peut être supérieur aux liquidités et a donc fait de Bitcoin la principale participation dans sa stratégie de réserve de trésorerie. »

Saylor a aussi articulé sa position concernant le bitcoin comme valeur refuge en le comparant à l’or : « Nous estimons que l’acceptation mondiale, la reconnaissance de la marque, la vitalité de l’écosystème, la dominance du réseau, la résilience architecturale, l’utilité technique et l’éthique communautaire de Bitcoin sont des preuves convaincantes de sa supériorité en tant que classe d’actifs pour ceux qui recherchent une réserve de valeur à long terme. Bitcoin est l’or numérique – plus dur, plus fort, plus rapide et plus intelligent que tout autre argent qui l’a précédé. Nous nous attendons à ce que sa valeur s’accroisse avec les progrès technologiques, l’adoption croissante et l’effet de réseau qui a alimenté la montée de tant que dominant des catégories à l’ère moderne. »

Avec une capitalisation boursière de 1.33G$, l’entreprise est aussi devenue une manière détournée de partiellement s’exposer au prix du bitcoin sur les marchés boursiers.

L’excitation autour des applications de finance décentralisée sur le réseau Ethereum continue de croître. Cette dernière s’est traduite par une hausse des frais de transaction sur le réseau cette semaine, le frais moyen atteignant un niveau record de 6.04 $.  À titre récapitulatif, le frais médian se situe quant à lui à  3 $. Ces frais étaient de moins de 1 $ avant la mi-juillet.

Martin Lalonde, Président fondateur de la firme Rivemont, a participé au balado « Intelligence numérique », une création d’Émerick Mary, étudiant à HEC Montréal. Les deux hommes discutent de l’industrie des cryptomonnaies, bien entendu, mais aussi de la finance en général. Nous vous recommandons chaudement l’écoute sous ce lien.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.             
 
Les renseignements présentés le sont en date du 13 août 2020, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

EN LIRE DAVANTAGE

RECEVEZ LE BULLETIN PAR COURRIEL CHAQUE SEMAINE

S'abonner maintenant

Et soyez les premiers à lire le résumé hebdomadaire du gestionnaire du fonds Rivemont Crypto relativement aux développements et opportunités de l'industrie canadienne des cryptomonnaies!