semaine 146

Rivemont est le gestionnaire de portefeuille responsable des décisions d’investissement pour le Fonds Rivemont crypto.

Le marché des cryptomonnaies connaissait une semaine haussière jusqu’au tournant du mois. Si le diagnostic positif à la COVID-19 du Président Trump pèse certes sur l’ensemble des marchés aujourd’hui, c’est plutôt l’annonce de la Commission d’échanges sur les contrats à termes des commodités (CFTC) des États-Unis d’hier qui a mené au renversement de la tendance hebdomadaire. En effet, cette dernière a déposé des accusations contre les propriétaires de l’échange américain de dérivés crypto BitMEX. On y prétend que l’offre de l’échange est illégale aux États-Unis.

Dans son communiqué de presse, la CFTC a allégué que BitMEX a reçu quelque 11 milliards de dollars en dépôts de bitcoin et a versé plus d’un milliard de dollars en commissions, «tout en menant des aspects importants de ses activités à partir des États-Unis et en acceptant des ordres et des fonds de clients américains». On y ajoute que « BitMEX se présente comme la plus grande plateforme de dérivés de cryptomonnaies au monde avec des milliards de dollars de transactions chaque jour. Une grande partie de ce volume d’échanges et de sa rentabilité provient de son accès étendu aux marchés et aux clients des États-Unis. […] Néanmoins, BitMEX n’a jamais été enregistré auprès de la CFTC à quelque titre que ce soit et n’a pas respecté les lois et règlements qui sont essentiels à l’intégrité et à la vitalité des marchés américains».

Les représentants de l’échange ont vigoureusement contesté ces charges et promettent de se défendre. Il va néanmoins sans dire que l’incertitude et les marchés ne font jamais bon ménage. Depuis l’annonce, 32 200 BTC ont été retirés de la plateforme par ses utilisateurs. Les positions ouvertes sont quant à elles en  baisse de 22%. Néanmoins, les opérations demeurent pour l’instant actives et les fonds de tous un chacun disponibles.

Sur ce sujet, soulignons finalement que la CFTC a pris un soin particulier dans ses propos de spécifier qu’elle s’attaquait à BitMEX et non au marché des cryptomonnaies en général.  «Les actifs numériques sont très prometteurs pour nos marchés de produits dérivés et pour notre économie», a déclaré le président de la CFTC Heath P. Tarbert. «Pour que les États-Unis soient un leader mondial dans ce domaine, il est impératif que nous éradiquions les activités illégales comme celle alléguée dans cette affaire. Les produits financiers nouveaux et innovants ne peuvent prospérer que s’il y a intégrité du marché. Nous ne pouvons pas permettre à de mauvais acteurs qui enfreignent la loi de prendre l’avantage sur des bourses qui font ce qu’il faut en respectant nos règles».

Le cap des 18.5M de bitcoins créés a été franchi cette semaine. Cela représente 88% de son offre totale à vie. Il faudra néanmoins plus de 100 ans avant d’atteindre le cap final des 21M; une création décroissante programmée pour l’actif. Rappelons que le tout dernier bitcoin sera miné en 2140 seulement. Par la suite, le protocole veut que les frais de réseau suffisent à récompenser les mineurs plutôt que l’émission de nouveaux bitcoins.

En parallèle, soulignons que les soldes de bitcoins sur les échanges sont tombés à un plancher de 23 mois cette semaine. Cette statistique démontre deux choses. La première est que les investisseurs deviennent de plus en plus responsables, comprenant qu’il faut être en plein contrôle de ses clés privées pour véritablement clamer propriété des actifs crypto. La 2e, plus intéressante sous un angle d’investissement, est qu’il y a progressivement plus de détenteurs à long terme (hodlers) versus ceux transigeant activement. Cela diminue du coup l’offre active et exerce une pression haussière sur les prix.

Parlant des prix, le bitcoin a battu un important record cette semaine, soit celui du plus large nombre de jours consécutifs au-dessus du capital cap des 10 000 $. L’ancien record de 62 jours datait du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018. Cela renforce évidemment le scénario haussier pour l’actif. Nous avons déjà étayé sur l’importance de ce cap comme nouveau plancher. L’action des dernières 24 heures, même si baissière, démontre néanmoins d’importants signaux positifs. En effet, malgré les mauvaises nouvelles, le support à 10 400 $ tient, gardant le portrait technique haussier intact. Divers autres indicateurs renforcent l’idée que les bulls gagnent la présente bataille.

Concluons cette mise à jour avec ce sympathique graphique qui nous rappelle, une fois de plus, à quel point le bitcoin représente un investissement rentable depuis sa création lorsqu’on prend le temps de zoom out!

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.             

 
Les renseignements présentés le sont en date du 2 octobre 2020, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

EN LIRE DAVANTAGE

RECEVEZ LE BULLETIN PAR COURRIEL CHAQUE SEMAINE

S'abonner maintenant

Et soyez les premiers à lire le résumé hebdomadaire du gestionnaire du fonds Rivemont Crypto relativement aux développements et opportunités de l'industrie canadienne des cryptomonnaies!