semaine 147

Rivemont est le gestionnaire de portefeuille responsable des décisions d’investissement pour le Fonds Rivemont crypto.

Square, inc., compagnie publique se transigeant sous le symbole SQ sur la bourse de New York, y est allé d’une annonce-surprise cette semaine. Le géant de l’industrie du paiement a annoncé avoir complété l’achat de 4 709 bitcoins pour un prix total de 50M$. L’entreprise menée par Jack Dorsey, aussi PDG de Twitter, a désormais 1% de ses actifs totaux en cryptomonnaie.

«Nous pensons que le bitcoin a le potentiel de devenir une monnaie omniprésente à l’avenir», a déclaré Amrita Ahuja, directeur financier de Square. «Pour une entreprise qui construit des produits basés sur un avenir plus inclusif, cet investissement est une étape sur ce chemin».

Cette décision de Square fait suite à celle de MicroStrategy d’avoir converti 425M$ de sa trésorerie en bitcoins au cours des dernières semaines. Assistons-nous à une nouvelle tendance? Alors que 22% de l’argent américain créé depuis la naissance de la nation l’a été en 2020 seulement, on peut certes comprendre cette recherche de protection contre la perte de valeur crainte par plusieurs du dollar.

Le prix du bitcoin a immédiatement grimpé de 2.5% suite à l’annonce de Square. Plus de détails sur l’importance de cette hausse plus loin dans cette communication.

C’est au tour de la plus récente analyse de la prestigieuse firme Bloomberg Intelligence de prédire que le bitcoin atteindra un niveau de 100 000 $ pièce. Si cette dernière ne considère pas cette hausse comme imminente contrairement au modèle Stock-to-Flow, il n’en demeure pas moins qu’on prédit ce niveau d’ici 2025.     

«Le premier-né de la cryptomonnaie a eu tendance à ajouter des zéros à son prix à partir d’environ 10 $ en 2011. Il a fallu environ quatre ans pour passer de 1 000 à 10 000 dollars en 2017. En doublant ce délai de maturation, le prix pourrait atteindre 100 000 dollars en cinq ans environ. » Peut-on notamment y lire.

L’analyse démontre notamment que la volatilité est en baisse pour l’actif, tandis que les indicateurs de demande et d’adoption sont en hausse. On y va aussi d’une comparaison avec l’or et on y traite de l’idée du bitcoin comme or digital. La firme d’analyse déclare, de manière très pertinente, que « le marché du bitcoin est trop petit pour que de nombreuses grandes institutions, y compris les banques centrales, ajoutent la crypto à leurs avoirs ». On y montre en effet que la capitalisation totale de l’actif représente moins de 50% celle de Tesla. Cette dynamique pourrait changer avec une hausse notable des prix.

Bref, si vous croyez en un futur d’or digital pour le bitcoin, cette donnée démontre à quel nous sommes encore tôt dans le processus d’adoption et possiblement de rentabilité pour l’investissement.

La corrélation entre l’or et le bitcoin est d’ailleurs de plus en plus forte. «La dichotomie entre un marché boursier américain inchangé en 2020, proche de la fin du troisième trimestre, et les prix en hausse de l’or et du bitcoin est une évolution vers une valeur relative qui gagne en importance», a déclaré le stratégiste Mike McGlone. « Si le marché boursier en rapide progression de la dernière décennie a suivi son cours… il est probable que l’on assiste à une plus grande détente quantitative et à une augmentation des niveaux de la dette par rapport au PIB, ce qui soutiendra les réserves de valeur ».

Le procureur général des États-Unis, William Barr, a cette semaine annoncé le dépôt d’un rapport sur le cadre d’application légal de la cryptomonnaie. Ce document examine les dangers perçus et des défis face à cette technologie émergente. On s’y concentre sur l’utilisation des cryptomonnaies dans les activités criminelles. Néanmoins, ce document n’est pas tout noir. Dans sa déclaration, le procureur a déclaré que les cryptomonnaies étaient «d’une importance vitale» pour les États-Unis et leurs alliés, tant qu’elles ne «mettent pas en danger» la sécurité publique.

Terminons avec le côté technique pour le bitcoin. Nous mentionnions plus tôt que la hausse liée à l’annonce de Square était plus importante que la simple valeur gagnée. En effet, quand nous observons le graphique quotidien du prix du bitcoin, il est clair qu’un triangle symétrique se dessinait depuis la fin de l’été. Souvent un indicateur de poursuite de la tendance qui précédait, il était capital de le briser vers le haut pour la tendance à long terme du prix. C’est précisément ce qui se produit actuellement. Le prix a continué de s’appuyer sur la moyenne mobile sur 30 jours depuis deux semaines pour finalement passer celle sur 50 hier. Cet élan nous permet aujourd’hui de briser le triangle en passant au nord des 11 000 $.  Si cette zone n’est pas rejetée au cours du weekend, nous pourrions rapidement retester la zone des 12 000 $ et, on l’espère, le haut annuel autour de 12 500 $.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.              

 
Les renseignements présentés le sont en date du 9 octobre 2020, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

EN LIRE DAVANTAGE

RECEVEZ LE BULLETIN PAR COURRIEL CHAQUE SEMAINE

S'abonner maintenant

Et soyez les premiers à lire le résumé hebdomadaire du gestionnaire du fonds Rivemont Crypto relativement aux développements et opportunités de l'industrie canadienne des cryptomonnaies!